Anecdotes d'un Linuxien : Rentrée et changement de bureau

Catégories : #actualites #gnu-linux

Tags : actualités, anecdotes, arch-linux, bureau, libre

Alors que j’entame tranquillement ma période de rentrée universitaire (et accessoirement, de révisions des cours de l’an dernier), je vais commencer ce mois de septembre par partager avec vous une première anecdote concernant mon « compagnon de jeu » principal puisque, même si je suis plongé dans une ambiance studieuse et que je m’occupe à réviser la grammaire japonaise et les kanjis, je me suis permis une petite mise à jour de son environnement de bureau.

Mon ordinateur principal correspond aujourd’hui à un petit notebook de 13 pouces qui me sert principalement à travailler et à me détendre sur Internet. Acheté avec Windows 8, je me suis amusé, pendant un temps, à tester différentes distributions GNU/Linux avant de procéder, en 2015, à l’installation d’Arch Linux sur cette bécane afin de profiter des dernières nouveautés logicielles. Et, comme tout utilisateur installant sa propre alternative aux systèmes dits « propriétaires » (ou privateurs si vous préférez), j’ai choisi l’environnement de bureau qui me semblait le plus familier pour moi.
À l’époque, j’avais déjà testé, par le passé et sur différentes machines, plusieurs environnements de bureau tels que :

Cependant, je m’étais fixé comme objectif d’avoir un environnement léger et stable sur cette station de travail, Arch Linux étant assez stable en production, même si une mise à jour peut casser votre système. De ce fait, j’avais choisi de lui installer XFCE 4, un environnement connu pour être stable, simple et léger en toutes circonstances.
J’en étais très satisfait et je prenais beaucoup de plaisir à utiliser XFCE 4 au quotidien tout en m’amusant à tester d’autres logiciels comme Docear ou FreeMind par exemple.

Mon bureau sous XFCE

Entre temps, j’avais, ensuite, découvert vers fin avril 2016 l’environnement MATE Desktop, notamment grâce aux tests de Fréderic Bezies puisqu’il utilisait MATE comme environnement principal. De ce fait, je m’étais basé sur son tutoriel pour Arch Linux pour installer et tester sur le long terme MATE en tant qu’environnement principal, tout en laissant XFCE sur ma machine. Au final, j’avais pris goût à utiliser MATE (ma nostalgie de GNOME 2 a dû refaire surface au même moment puisque j’avais débuté mon aventure Linux sur une Debian 6) au quotidien et je m’étais même préparé à utiliser MATE en lieu et place de XFCE.

Mon bureau sous MATE Desktop

Pour autant, j’ai rencontré dans le courant du mois d’Août 2016 deux soucis majeurs sous Arch Linux qui m’ont permis d’effectuer une transition concernant l’environnement de bureau que j’utilise sur mon PC principal.

Le premier concerne le support de MATE sous Arch Linux. En effet, la communauté de cette distribution essuie actuellement un problème de taille pour l’intégration de MATE en son sein : l’ancien mainteneur des paquets liés à MATE a décidé d’arrêter le support et la compilation des paquets liés à cet environnement. Dès lors, les mises à jour concernant MATE ont pris un retard important sous Arch Linux et les utilisateurs se sont retrouvés avec une version 1.12.1 qui était vieillissante et dépassée par rapport à Ubuntu MATE (le projet principal) qui a sorti les versions 1.14 et 1.16 de l’environnement. Fred a même été obligé de supprimer MATE Desktop de son tutoriel et il a dû rebasculer sous XFCE 4 en attendant la sortie de la version 1.14.1 sous Arch. Au final, MATE est bien passé en 1.14.1 sous Arch mais les paquets de MATE sont toujours laissés à la traîne et ils sont même considérés comme orphelins (“orphan” en anglais) par les développeurs ! Bien sûr, Fred a réintégré MATE pour la version de septembre 2016 de son tutoriel, mais son avis n’est pas optimiste concernant le long terme : MATE Desktop risquerait de finir sur AUR (l’Arch User Repository ou le dépôt des utilisateurs d’Arch) si la situation ne s’améliore pas sous peu et que la version 1.16 ne pointe pas le bout de son nez.

Descriptif d'un paquet de MATE

Le deuxième concerne un bug sous XFCE 4 qui est assez dérangeant pour moi et qui m’a poussé à changer d’environnement de bureau. En effet, à cause du problème lié à MATE, j’ai décidé de repasser à XFCE 4 en attendant que la tempête se calme. Pour autant, un étrange bug a fait son apparition : la barre des tâches de XFCE (ou xfce4-panel) refusait de démarrer voire se lançait en mode édition alors que je n’avais même pas ouvert le gestionnaire de préférences de cette dernière.

Le fameux bug lors du démarrage de XFCE

Ainsi, cet étrange bug se présentait à chaque démarrage et cela a eu le potentiel de m’agacer. Même si je suis en mesure de le réparer, j’ai décidé de migrer vers une autre solution et de changer d’environnement de bureau.
De ce fait, j’ai choisi de tester deux solutions pour travailler convenablement :

Fluxbox en action

GNOME 3 en action

Pour autant, cela ne m’empêche pas de continuer à utiliser XFCE sur mes autres machines. Qui sait, je reviendrais peut-être dessus lorsque GNOME 3 me sortira par les trous de nez…

Sur ce dernier point, je vous souhaite une bonne soirée, une bonne rentrée à ceux qui retournent à l’école et à la prochaine ;)


Crédits photographiques


Un commentaire ?