Mode clair

Mouvements de juillet

Publié le 19/07/2020Écrit par Vincent Finance

Catégorie : #actualités

Comme abordé dans un article précédent où je vous parlais de mon choix de réutiliser un vieil ordinateur portable comme serveur, j'avais envie ici d'aborder la liste des changements qui s'opèrent doucement pour mon site personnel et pour ma plateforme automario.eu, ne serait-ce que par raison de transparence.

OpenBSD comme nouveau système d'exploitation

Jusqu'à maintenant, j'étais un fervent utilisateur du couple CentOS/Fedora pour mes machines personnelles (mon serveur chez ARN est une bonne preuve de cet héritage) et je dois bien avouer que j'apprécie toujours ces deux systèmes d'exploitations pour un usage quotidien.
Néanmoins, j'ai constaté que la gestion des dépendances Ruby sous Fedora n'est pas toujours optimale et il est parfois difficile de migrer correctement vers une nouvelle version, principalement quand j'utilisais Jekyll comme moteur de blog. De plus, même si CentOS est parfaitement adaptée pour fonctionner sur du matériel moderne, elle peut montrer quelques signes de faiblesse sur du matériel plus ancien, en particulier sur mon PC portable si j'utilise le mode graphique par exemple.
Certes, pour un serveur, cela n'a pas d'importance, mais je préfère éviter le risque de l'étouffer prématurément.

Du coup, j'ai préféré m'orienter sur quelque chose de plus léger et comme j'avais envie de découvrir un peu autre chose, je me suis rabattu sur OpenBSD pour faire tourner mon serveur principal.
Bien évidemment, vu que Docker fonctionne exclusivement avec GNU/Linux et que je l'utilise pour mon service Bitwarden, j'utilise en plus une machine virtuelle pour héberger tout ça sur cette machine. Pour être la plus légère possible, j'ai simplement installé Alpine Linux dessus, ce système étant la base même de la plupart des images Docker que l'on trouve sur le net. On a donc une valeur sûre ici !

De Jekyll à Pelican

En parlant de Jekyll, vous avez sûrement remarqué que le blog avait un peu changé entre temps, ne serait-ce que pour l'adresse du flux RSS. En effet, à cause d'un bug avec les dépendances de Ruby 2.7 et parce que le tout devenait un peu lourd à mettre à jour, j'ai finalement migré tout mon blog sur le moteur Pelican qui n'est autre qu'un équivalent à Jekyll en langage Python.
Parmi les nouveautés introduites par ce moteur, on a en vrac :

Comme dernier changement visible, les commentaires ne sont désormais plus gérés par HashOver, ni par Isso (mon ancienne solution). Désormais, il suffira d'envoyer un mail et je l'ajouterai manuellement.
Certes, cela peut être moins pratique qu'avant, mais au moins, je ne dépends plus directement de PHP (ni d'aucun autre langage dynamique) et je règle les éventuels problèmes de sécurité que cela peut poser à la longue.

D'ailleurs, pour ceux qui souhaitent utiliser mon thème Pelican, il est disponible sur ma forge : basicmario.

Location d'une VM chez obsd.ams

Pour tout ce qui touche à mon site perso et donc à ce blog, j'avais envie d'avoir une petite machine virtuelle pour faire des tests et voir un peu comment le passage d'un système d'exploitation à un autre allait impacter les performances et les habitudes.
Pour cela, j'ai fait le choix d'aller chez l'hébergeur openbsd.amsterdam qui a l'avantage de proposer des machines virtuelles pour une somme très correcte (60€ par an, soit 5€ par mois !) tout en soutenant directement le projet OpenBSD via des donations régulières. Quoi de mieux pour héberger son blog en attendant ?

Et pour ceux qui sont clair-voyants et qui s'intéressent à l'actualité du moment, vous avez déjà deviné que je peux éventuellement utiliser cette machine comme sortie VPN et donc utiliser son adresse IP comme point de sortie pour un serveur mail perso (ce que je fais déjà avec mon accès VPN chez ARN), et ce pour un faible coût sur le long terme !

Migration des services vers mon vieux PC portable

Parmi les mouvements de ce mois de juillet, j'ai aussi prévu de migrer progressivement tous les services d'AutoMario sur mon nouveau serveur économe, histoire de consommer moins de courant, mais de fournir des services de qualité comme à l'accoutumée.
Le tout se fera en étapes progressives, le temps de faire les tests nécessaires et de vous permettre de faire des sauvegardes avant le lancement du processus. De mon côté, je fais tout pour que rien ne soit perdu et que tout se passe sans encombres (même si pour ça, mon Nextcloud doit être coupé pendant des heures à cause de la taille des données stockées dessus).

À l'heure actuelle, seuls les services cloud et mail ne sont pas encorés migrés sur le nouveau serveur, mais je vous tiens au courant sur la page Status et sur mon compte Mastodon.

Mise à jour de la documentation

Qui dit migration dit aussi mise à jour de la documentation associée !
N’ayant pas encore tout fini pour la partie CentOS, je vais tâcher de faire au mieux pour finir d’ajouter les parties manquantes, mais je prévois déjà l’inclusion d’une partie sur OpenBSD dans la documentation d’AutoMario.

Ce ne sera pas aussi détaillé que ce que l’on trouve dans la communauté francophone autour d’OpenBSD, mais ça devrait donner une bonne base pour commencer rapidement et simplement.

Et en bonus, je vais même inclure une partie dédiée sur Gitea, le système de forge que j’utilise actuellement sur mon serveur ! De quoi faire un peu d’exclusivité ici !

Le petit mot

Pour terminer cet article, j’avais juste envie de dire un grand merci à la communauté pour son aide et son dévouement à faire des logiciels de qualité en toutes circonstances !
Au moins, ça a le mérite de faire avancer les choses dans le bon sens et ça change de tout ce qu’on voit traîner en ce moment sur les réseaux sociaux (dédicace à ceux qui font de la récupération malhonnête et aux tartuffes, on s’ennuierait tellement sans eux...).

Sur ce, je retourne bricoler et lire des articles inspirants, des livres !


Un commentaire à ajouter ?

Pour ajouter votre commentaire, envoyez directement un mail ici