Mode clair

Bella donna

Publié le 30/11/2016Écrit par Vincent Finance

Catégorie : #poésie

Vivace et puissante,
Douce et charmante,
Tu t’es installée ici.
Ô femme de mes nuits !

Tes racines se sont ancrées en mon sol,
Et tes membres magnifiques se sont ouverts.
Ton corps tout entier est une idole,
Qui, en moi, construit l’Univers.

Vivace et puissante,
Douce et charmante,
Tu t’es livrée ainsi.
Ô femme de mes rêveries !

Tes charmes éternels m’ont alors séduit.
Tes fruits m’apparaissaient appétissants.
Et je suis venu m’inviter dans ton lit,
Pour goûter ton nectar succulent.

Vivace et puissante,
Douce et charmante,
Tu as enivré ma vie.
Ô femme de mes envies !

Cette drogue me faisait pourtant du bien.
La sérénité de ce monde m’était, en effet, acquise.
Mais le geôlier de l’Enfer survint
Et alors il exerça son abominable emprise.

Vivace et puissante,
Douce et charmante,
Tu es ma prison infinie.
Ô femme de mes folies !

Les feux ardents commençaient à me dévorer
Et je tombais ainsi dans le Gouffre.
La Mort m’avait ainsi condamné,
Avant de mourir, à subir ses affres.

Vile et arrogante,
Tueuse et surprenante,
Tu m’as enlevé ma vie.
Ô toi, poison maudit !

Dessin d'une femme prenant une fleur de belladone


Crédits photographiques


Un commentaire à ajouter ?

Pour ajouter votre commentaire, envoyez directement un mail ici